Moelleux au chocolat et à la pulpe d’orange

Lutte contre le gaspillage alimentaire utiliser la pulpe d'orange extracteur de jus KuvingsSi vous prenez soin d’éplucher grossièrement les oranges avant de faire des jus avec votre extracteur Kuving’s (ce qui est tout de même recommandé, à la fois pour préserver la machine sur le long terme mais aussi parce que sinon, l’écorce donne au jus un goût trop prononcé) vous disposerez d’une pulpe résiduelle somme toute assez douce, certes pas très parfumée mais servant de base idéale… pour un gâteau !

Et le meilleur, c’est qu’en plus d’être certes une très bonne astuce de « recyclage », cette recette sera surtout pour vous l’occasion de découvrir un moelleux au chocolat du tonnerre, car l’acidité naturelle de la pulpe crée une réaction avec la levure, allégeant beaucoup la pâte et la rendant très aérienne !

De là à réaliser du jus d’orange à l’extracteur uniquement pour avoir sous la main cette fameuse pulpe sans laquelle on ne peut espérer savourer un tel moelleux au chocolat… Il n’y a qu’un pas n’est-ce pas ?

Alors, laissez-vous tenter ! D’autant plus que réalisé avec des ingrédients sains (farine d’épeautre non raffinée, sucres naturels à IG bas, chocolat noir, etc.), un morceau de ce bon gâteau avec un petit verre de jus d’orange fraîchement pressé sera l’assurance de goûters inoubliables pour toute la famille…

Ingrédients pour 8 parts

Préparation : 10 min

Cuisson : 20 min

  • 135g de pulpe d’orange (récoltée dans le bac à pulpe après avoir pressé environ 4 ou 5 oranges)
  • 135g de sirop d’agave, de sirop de fleur de coco, ou de miel liquide d’acacia
  • 135g d’huile de coco vierge
  • 135g de chocolat noir pâtissier à 70% de cacao
  • 135g de farine semi-complète (T110) de petit épeautre
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 c. à soupe de rhum ambré
  • 3 œufs.

Faire fondre le chocolat à feu très doux dans une petite casserole avec l’huile de coco et le sirop ou le miel, en mélangeant sans cesse pour que le fond de la casserole n’accroche pas. Éteindre le feu avant que le chocolat ne soit complètement fondu : il terminera alors tranquillement sa fonte hors du feu sans risque de sur-cuisson.

Mélanger la farine et la levure dans un saladier, faire un puits. Y verser la pulpe, les œufs, le rhum et le chocolat fondu. Fouetter rapidement, juste ce qu’il faut pour bien homogénéiser la pâte, mais sans trop insister.

Verser dans un moule à savarin (donc, en forme de couronne, car cela facilite beaucoup la cuisson) de 24 cm de diamètre et préalablement huilé, puis égaliser la pâte.

Enfourner pour 20 min, puis savourer chaud ou à température ambiante.

Attention: Ne mettez pas ce gâteau au frais, car cela durcirait l’huile de coco, et la texture serait moins moelleuse… 😉

[Une recette concoctée par Marie Chioca, auteur et photographe culinaire, que vous pouvez aussi retrouver sur son blog: Saines Gourmandises]

Un commentaire

Laisser un commentaire

1
by Wath